Blog

Lisez les dernières nouvelles et activités de la coalition RRI. Trouvez plus d'informations sur nos impacts par thème ou région.

Trouver une entrée

Effacer les filtres
4 idées reçues sur les peuples autochtones et les communautés locales – explication

At the recent UN Permanent Forum on Indigenous Issues in New York, six indigenous activists and leaders from across the world took a moment to speak to the often unrecognized and under-appreciated contributions made by their communities for the betterment of society, and to address some of the most widespread and harmful misconceptions about Indigenous Peoples and local communities.

L’Instance permanente de l’ONU met en avant des contributions des peuples autochtones aux objectifs mondiaux

Le thème de cette année était « Les droits collectifs des peuples autochtones sur les terres, les territoires et les ressources ». Les leaders autochtones, venus des quatre coins du monde, ont noté l’impact fondamental des droits garantis sur leurs vies et leurs moyens de subsistance, ainsi que sur l’avancement du développement durable et la mitigation du changement climatique.

« En RDC, les populations locales font les frais de la lutte contre la déforestation »

La République démocratique du Congo (RDC), qui abrite la deuxième forêt tropicale au monde après le Brésil, est l’une des cibles prioritaires dans la lutte contre la déforestation que financent les agences d’aide multilatérales et les bailleurs de fonds bilatéraux comme la Norvège ou la France. Les forêts de RDC séquestrent environ 8 % du carbone forestier mondial.

Forêt et crédits carbone en RDC: la fuite en avant de la Banque mondiale

« Réduire les émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts ». Ce mécanisme REDD+ imaginé par la Banque mondiale est très critiqué. D’autant qu’il est sur le point d’être testé dans un pays qui n’est pas prêt à le faire fonctionner correctement, la République démocratique du Congo.

Nouveaux rapports : Les efforts internationaux contre la déforestation menacent les peuples autochtones et les communautés locales qui protègent les forêts tropicales et les réserves vitales de carbone

Dans une nouvelle étude publiée aujourd’hui, des chercheurs affirment avoir identifié des problèmes majeurs relatifs à des projets de préservation de la forêt en cours dans une région fortement boisée de la République démocratique du Congo, où une décision sur les futurs investissements du Fonds de partenariat pour le carbone forestier de la Banque mondiale est imminente.

Translate »
Navigation