Presse

Bienvenu dans la salle de presse de RRI, où vous trouverez nos communiqués de presse actuels et archivés, la couverture médiatique récente de notre travail, ainsi que les coordonnées pour les membres des médias.

Des droits fonciers sûrs sont essentiels pour atteindre nombre des objectifs de développement durable, notamment la parité entre hommes et femmes, l’atténuation des conflits, l’adaptation au changement climatique et l’atténuation de ses effets, la réduction de la pauvreté, le développement économique, la sécurité alimentaire et la protection de nos écosystèmes. Les droits fonciers sont particulièrement essentiels au bien-être et aux moyens de subsistance de près de 2,5 milliards de peuples autochtones, peuples Afro-descendants et de communautés locales dans le monde, qui gèrent plus de 50 % des territoires de la planète alors qu’ils n’en possèdent légalement que 10 %.

Fondée en 2005, l’Initiative des droits et ressources, ou RRI, est une Coalition mondiale qui se consacre à la promotion des droits aux territoires et aux ressources des peuples autochtones, des peuples Afro-descendants, des communautés locales et des femmes au sein de ces groupes, par la recherche, la défense des droits et la collaboration.

La Coalition de RRI est l’un des plus grands réseaux de défense des droits des peuples autochtones et des droits humains dans le monde. Elle regroupe plus de 150 organisations en Asie, en Afrique et en Amérique latine.

Les recherches de RRI sur les droits fonciers des peuples autochtones, des peuples Afro-descendants et des communautés sont largement lues et citées dans les secteurs de la politique foncière, forestière et environnementale, et ont été couvertes par le New York Times, le Washington Post, le Guardian, le New Yorker, Associated Press, la BBC, Reuters, Le Monde, Voice of America, et bien d’autres.

RRI a son siège à Washington DC et à Montréal, au Canada, et dispose de personnel supplémentaire en Europe, en Amérique latine et en Asie. Les principaux bailleurs de fonds de RRI sont la Fondation Ford, l’Agence suédoise de coopération internationale au développement, l’Agence norvégienne de coopération au développement et le ministère britannique du développement international.

Siège social :

Aux États-Unis :

2715 M St NW Suite #300
Washington DC 20007
+1 202 470 3900

Au Canada :

401-417 Rue Saint-Pierre
Montréal QC H2Y 2M4

Contact média :

Luke Allen
Chargé, Communications stratégiques
lallen@rightsandresources.org

Communiqués de presse

Décembre 2020 – 30×30 – Salle de presse Une nouvelle analyse montre que la conservation basée sur les droits est une voie viable pour réaliser l’agenda mondial de la biodiversité

Septembre 2020 – Urgence et opportunité – Salle de presse : Trois nouvelles analyses techniques qui serviront de feuille de route pour accélérer les réformes de la tenure des territoires à l’échelle mondiale. Les rapports comprennent :

  1. L’Estimation de la superficie des terres et territoires des peuples autochtones, des communautés locales et des Afro-descendants dont les droits n’ont pas été reconnus (seulement disponible en anglais américain)
  2. Le Cadre d’opportunités : Identifier les opportunités pour les investisseurs dans la sécurisation des droits de tenure collective dans les zones forestières des pays à revenu faible et intermédiaire (seulement disponible en anglais américain)
  3. Urgence et opportunité : confronter les crises liées à la santé, au climat et à la biodiversité en développant la reconnaissance et la protection des droits fonciers et des moyens de subsistance des peuples autochtones et des communautés locales

Mars 2018 – Nouveaux rapports : Les efforts internationaux contre la déforestation menacent les peuples autochtones et les communautés locales qui protègent les forêts tropicales et les réserves vitales de carbone : Dans une nouvelle étude publiée aujourd’hui, des chercheurs affirment avoir identifié des problèmes majeurs relatifs à des projets de préservation de la forêt en cours dans une région fortement boisée de la République démocratique du Congo, où une décision sur les futurs investissements du Fonds de partenariat pour le carbone forestier de la Banque mondiale est imminente.

Février 2017 Nouvelles recherches: Le déplacement forcé des populations est à l’origine de près des deux tiers des conflits entre entreprises et communautés locales en Afrique : Des experts à Dakar signalent une cause importante de pertes sur investissement, d’interruptions de travaux et de violence en Afrique : le non respect des droits fonciers des peuples autochtones et des communautés locales par les États et les entreprises

Juillet 2016 – Si la loi historique sur les droits fonciers n’est pas adoptée avant le 10 août, les espoirs de paix en Afrique de l’Ouest seraient menacés, préviennent des personnalités de la société civile libérienne : Prise en otage pendant deux ans par un pouvoir législatif aujourd’hui en crise face à des accusations de corruption, la loi sur les droits fonciers…

Février 2016 – De nouvelles données révèlent que l’argent ne suffit pas pour éviter aux investisseurs de s’engager directement auprès des populations locales ; le manque d’actions gouvernementales visant à reconnaître et clarifier les droits fonciers crée un risque majeur pour les investisseurs : L’incapacité à reconnaître les droits coutumiers dans les forêts tropicales favorise la déforestation, le changement climatique et même les conflits armés ; de nouvelles données…

Novembre 2015 – CED: Un défenseur de l’environnement lourdement condamné au Cameroun : Monsieur Nasako Besingi, Directeur de l’ONG Struggle to Economize our Future Environment (SEFE) a été condamné ce jour par le tribunal de Mundemba, dans le…