Le suivi des données foncières

Le suivi des données foncières mené par RRI permet d’évaluer l’évolution de la reconnaissance juridique des droits des peuples autochtones, des Afro- descendants et des communautés locales sur les forêts, les terres et les ressources naturelles, et en particulier ceux des femmes au sein de ces peuples et communautés. Ce suivi se décline en cinq bases de données consacrées respectivement aux thèmes suivants, qui correspondent à des aspects quantitatifs et qualitatifs de la reconnaissance des droits communautaires :

Ces bases de données longitudinales permettent à RRI de mesurer les progrès accomplis sur ses deux objectifs, mais également sur divers engagements internationaux et aspects des Objectifs de développement durable. Toutes les bases de données de RRI prennent leur source et se recoupent dans l’analyse des « régimes fonciers communautaires » (ou cadres juridiques spécifiques découlant des législations et règlementations nationales régissant les situations où les droits sur les ressources sont reconnus au niveau communautaire).

Grâce à toutes ces bases de données, RRI suit l’évolution des droits fonciers des peuples autochtones, des Afro- descendants et des communautés locales sur plus de 75 pays. La Coalition met continuellement à jour ses données et élargit le nombre de pays couverts par chacune de ces méthodologies.

Nous invitons nos lecteurs à nous faire part de leurs commentaires quant à la précision, la pertinence et l’exhaustivité des données présentées dans les rapports et sur le site internet de RRI en écrivant à l’adresse cginsburg@rightsandresources.org.

Pour connaître plus en détail l’historique du suivi des données foncières et des bases de données de RRI, cliquez ici.