Blog
RRI et Campaign for Nature lancent CLARIFI – un nouveau mécanisme international pour financer les actions communautaires
L'INITIATIVE DES DROITS ET RESSOURCES et Campaign for Nature
12 .01. 2022  
6 minutes de lecture
Partager

WASHINGTON, DC (11 janvier 2022) – Alors que le rôle joué par les peuples autochtones et les communautés locales dans la sauvegarde de la planète est reconnu depuis longtemps par les initiatives mondiales en matière de climat et de conservation, leurs représentants et alliés ont lancé un nouveau mécanisme pour financer les efforts menés localement dans le plein respect des droits des peuples autochtones et des communautés locales. 

L’Initiative de financement des droits fonciers communautaires et de la conservation (CLARIFI), dirigée par L’Initiative des droits et ressources (RRI) et Campaign for Nature (C4N), mobilisera et déploiera stratégiquement des fonds publics et privés pour renforcer la reconnaissance légale des droits des peuples autochtones, des peuples afro-descendants et des communautés locales, ainsi que leurs efforts pour renforcer la conservation des ressources naturelles, les moyens de subsistance traditionnels et la justice de genre. 

Environ 1,8 milliard de peuples autochtones, de peuples afro-descendants et de communautés locales revendiquent, habitent et gèrent les écosystèmes les plus importants de la planète, y compris ses forêts. Garantir leurs droits et suivre leurs conseils est une opportunité puissante de s’attaquer aux menaces catastrophiques qui pèsent sur la planète. Par exemple, RRI estime que 33 % du carbone des forêts tropicales de la planète est en danger si les droits des communautés sur leurs terres ne sont pas reconnus. En garantissant ces droits, on éviterait des émissions de 1,1 à 7,4 GtC02e. 

« CLARIFI comble une lacune importante dans l’écosystème actuel de financement des droits communautaires et de la conservation et transformera l’architecture mondiale du financement climatique en canalisant les fonds directement vers les initiatives autochtones et communautaires à grande échelle, et en servant également de fiduciaire de confiance pour les fonds nationaux et régionaux établis par des organisations locales, » a déclaré le Dr Solange Bandiaky-Badji, coordinatrice de RRI.  

« Grâce à un financement ciblé, à la coordination et à un plaidoyer à plusieurs niveaux, il permettra et donnera aux populations locales les moyens d’étendre la cartographie et la reconnaissance officielle de leurs terres, et de développer et mettre en œuvre leurs propres plans de gestion et de conservation. » 

La conception et la mise en œuvre de CLARIFI sont guidées par un conseil consultatif composé de détenteurs de droits autochtones et communautaires d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine, ainsi que de partenaires de RRI et C4N. Parallèlement aux subventions à grande échelle, il fournira également un soutien technique et organisationnel. Ce renforcement des capacités sera un élément clé de son approche visant à tirer parti des organisations locales existantes qui soutiennent efficacement la tenure et la gouvernance collectives dans les écosystèmes mondiaux.

Brian O’Donnell, directeur de Campaign for Nature, a déclaré : « Pour faire face aux urgences en matière de biodiversité et de climat auxquelles notre planète est confrontée, il faut rapidement aligner les objectifs relatifs aux grandes zones de conservation et les solutions climatiques sur les droits et le leadership des peuples autochtones et des communautés locales. Les terres des peuples autochtones contiennent la grande majorité de la biodiversité mondiale et des puits de carbone critiques. Soutenir leurs droits, leur conservation et leur développement autodéterminé est une solution essentielle, morale et abordable pour protéger la nature et résoudre la crise climatique. Ils ont été des intendants exceptionnels de la planète, et il est grand temps de soutenir leurs droits et leur leadership. »

RRI et C4N estiment qu’il faudra au moins 10 milliards de dollars d’ici à 2030 pour ajouter un minimum de 400 millions d’hectares aux communautés locales et aux territoires légalement reconnus des peuples autochtones et afro-descendants afin de contribuer à la réalisation des objectifs mondiaux de conservation d’au moins 30 % de la planète d’ici à 2030 et de réalisation des objectifs climatiques mondiaux.

« CLARIFI répond à un besoin ressenti depuis longtemps par les organisations autochtones et communautaires, qui souhaitent disposer d’un instrument leur permettant de mobiliser directement des fonds pour des activités qui ne sont pas encore soutenues de manière adéquate par les bailleurs de fonds, » a déclaré Pasang Dolma Sherpa, directrice exécutive du Center for Indigenous Peoples’ Research and Development (CIPRED) du Népal, qui fait partie du comité directeur de CLARIFI. « Il s’agit notamment de renforcer la gouvernance et la gestion territoriales des communautés, de faire progresser la justice de genre, de lutter contre la criminalisation et le recul des droits, et d’établir un environnement juridique favorable à la garantie de leurs droits. »

CLARIFI complétera d’autres mécanismes de financement clés qui soutiennent actuellement le régime foncier communautaire, mis en place par RRI. Le premier est la Tenure Facility, qui fournit des subventions importantes pour garantir les droits fonciers dans les pays où il existe déjà un cadre juridique favorable. La deuxième est le mécanisme de réponse stratégique de RRI, conçu pour financer des opportunités de plaidoyer, de renforcement des capacités et de convocation dans un large éventail de pays à revenu faible ou intermédiaire. CLARIFI octroie des fonds pour faire progresser la justice, le climat, la conservation et les objectifs de développement dans un large éventail de pays à revenu faible ou intermédiaire. Il vise à déployer des subventions de 100 000 à 1 million de dollars et à soutenir les organisations d’ayants droit en tant que mécanisme financier intermédiaire pour des subventions plus importantes comprises entre 5 et 50 millions de dollars.

Gustavo Sánchez Valle, président du Réseau mexicain des organisations de paysans forestiers (Réseau Mocaf) et membre du comité directeur de CLARIFI, a déclaré : « CLARIFI soutiendra également et créera des synergies avec les fonds territoriaux nationaux et régionaux dirigés et gouvernés par les détenteurs de droits, finançant un éventail diversifié d’efforts visant à sécuriser la tenure et les droits des communautés sur les ressources de leurs territoires.”

“Notre objectif est d’encourager l’investissement dans des structures dirigées par les communautés pour la gouvernance des territoires locaux, en particulier pour la conservation, la restauration, le suivi et le soutien des programmes d’économie autochtones et communautaire. Cela ne remplacera pas le rôle joué par les gouvernements ; mais cela permettra de promouvoir les initiatives qui ont une valeur stratégique et qui ont le potentiel d’être reproduites ou de devenir des politiques publiques. »

Il est important de noter que CLARIFI sera un mécanisme flexible, capable de fonctionner dans divers contextes de développement et politiques avec de nombreux types d’organisations pour soutenir un large éventail d’activités.

« Pendant trop longtemps, les peuples autochtones et les communautés locales ont reçu très peu de fonds pour promouvoir leurs pratiques de conservation durable, leurs moyens de subsistance traditionnels et la gestion des paysages menacés, » a déclaré Stanley Kimaren ole Riamit, fondateur et directeur de l’association kenyane Indigenous Livelihoods Enhancement Partners (ILEPA) et membre du comité directeur. « Nous sommes enthousiastes à l’idée de commencer la nouvelle année avec l’espoir et la promesse qu’apporte le CLARIFI – et de canaliser la reconnaissance et les ressources attendues depuis longtemps directement vers les intendants les plus efficaces de la Terre. »

Pour en savoir plus sur l’approche et le concept de CLARIFI, visitez le site www.rightsandresources.org/CLARIFI. 

 

Vous souhaitez recevoir des notifications sur les nouveaux articles du blog ? Abonnez-vous au Blog: La terre écrit pour recevoir les nouveaux articles directement dans votre boîte de réception.

Abonnez-vous à ce blog
Pour recevoir les nouveaux articles directement dans votre boîte de réception
Abonnez-vous maintenant
Abonnez-vous à la liste de diffusion de RRI
Pour recevoir les nouveaux articles directement dans votre boîte de réception
Abonnez-vous maintenant
Abonnez-vous au résumé de la justice de genre
pour recevoir les nouveaux articles directement dans votre boîte de réception
Abonnez-vous maintenant