Lorsqu’elle est correctement soutenue, la sécurité foncière peut contribuer à favoriser la restauration de forêts et à renforcer la résilience ainsi que l’adaptation des communautés au changement climatique. Cependant, la tendance à reconnaître les droits collectifs sur les terres et les forêts est en train de ralentir et l’examen des plans nationaux révèle que les actions communautaires ne sont généralement pas intégrées dans la réponse nationale au changement climatique.

RRI se bat pour que les questions relatives aux droits fonciers communautaires soient placées au centre des discussions climatiques et que des actions pertinentes soient entreprises afin de soutenir la poursuite des objectifs de développement durable, le besoin d’équité et les efforts en vue d’éradiquer la pauvreté. RRI travaille en étroite collaboration avec des partenaires clés au niveau national et international afin de donner une plus grande visibilité aux contributions des peuples autochtones et des communautés locales en lien avec l’atténuation et l’adaptation au changement climatique et de sensibiliser, en particulier, à l’importance de sécuriser les droits fonciers pour favoriser la réalisation d’engagements climatiques importants.

RRI soutient l’intégration de la thématique « Droits et Climat » au moyen d’analyses stratégiques, de stratégies de plaidoyer et de rassemblements nationaux et internationaux destinés à promouvoir les liens entre, d’une part, les droits des peuples autochtones et des communautés locales et, d’autre part, les efforts déployés pour réduire les émissions, améliorer les puits de carbone forestiers et mettre en place des voies de développement résistant aux changements climatiques.

En savoir plus sur la série de Dialogues RRI sur les forêts, la gouvernance et le changement climatique.

Analyses principales sur les droits et le climat