La République démocratique du Congo (RDC), qui abrite la deuxième forêt tropicale au monde après le Brésil, est l’une des cibles prioritaires dans la lutte contre la déforestation que financent les agences d’aide multilatérales et les bailleurs de fonds bilatéraux comme la Norvège ou la France. Les forêts de RDC séquestrent environ 8 % du carbone forestier mondial.

REDD+ in Mai-Ndombe: A Threat to People and Forests?

Les projets pilotes de la REDD+ implémentés dans la province de Mai-Ndombe, à l’ouest de la République Démocratique du Congo, peuvent nuire à leurs bénéficiaires,…

« Réduire les émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts ». Ce mécanisme REDD+ imaginé par la Banque mondiale est très critiqué. D’autant qu’il est sur le point d’être testé dans un pays qui n’est pas prêt à le faire fonctionner correctement, la République démocratique du Congo.

Foncier : 63 % des conflits liés au déplacement des communautés (rapport)

Environ 63 % des conflits liés aux investissements privés à base foncière et des ressources naturelles en Afrique sont causés par le déplacement forcé des populations, révélent de nouvelles recherches publiées, jeudi à Dakar, par la structure TMP Systems et l’Initiative des droits et ressources (RRI).

PALAWAN STATEMENT ON HUMAN RIGHTS AND AGRIBUSINESS IN SOUTHEAST ASIA

The 93 participants in this conference drawn from the South East Asian National Human Rights Institutions Forum (SEANF), UN Permanent Forum on Indigenous Issues and…

Bulletin d’information de FPP octobre 2014

Cette édition du bulletin d’information de FPP présent des histoires qui parlent des droits et des griefs des forêts du monde, au fur et à…