Blog
La Dr. Solange Bandiaky-Badji sera la prochaine coordinatrice de RRI et présidente de RRG
L’Initiative des Droits et Ressources
19 .07. 2021  
4 minutes de lecture
Thèmes
Partager

Le conseil de direction du Groupe pour les droits et ressources (RRG) a nommé la Dr. Solange Bandiaky-Badji comme la prochaine coordinatrice de l’Initiative des droits et ressources (RRI) et présidente du RRG, qui sert de mécanisme de coordination de RRI.

Bandiaky-Badji a précédemment dirigé les programmes Afrique et justice de genre de RRI et a récemment occupé le poste de directrice principale pour l’Afrique et les femmes, la paix et la sécurité chez PartnersGlobal. Elle succède à Andy White, qui a cofondé RRI en 2005 et a été coordinateur et président au cours des 16 dernières années.

« C’est un moment remarquable, non seulement pour RRG et RRI, mais pour les peuples autochtones, les communautés locales et les peuples afro-descendants qu’ils servent à travers leur Coalition mondiale. Nous sommes ravis que Solange ait accepté de diriger notre Coalition vers son prochain chapitre », a déclaré Peggy Smith, membre du conseil de direction de RRG et présidente du comité de transition de la recherche et du leadership. Smith est d’ascendance Cree au Canada, professeur émérite à l’Université Lakehead et conseillère principale auprès de l’Association nationale de foresterie autochtone.

« RRI est devenu un véritable réseau mondial avec des partenariats solides et une capacité unique à créer un changement systémique », a déclaré le président sortant, Andy White. « Avec plus de détenteurs de droits rejoignant notre Coalition et plus d’opportunités de faire avancer leurs droits que jamais, Solange apporte les bonnes idées, l’enthousiasme et un engagement personnel profond pour assumer le leadership de RRI en ce moment de changement. »

En tant que coordinatrice de RRI, Bandiaky-Badji soutiendra la Coalition mondiale de plus de 150 organisations de détenteurs de droits et leurs alliés qui se consacrent à la promotion des droits fonciers, aux forêts et aux ressources et aux moyens de subsistance des peuples autochtones, des communautés locales et des peuples d’afro-descendants, en particulier des femmes qui en font partie. En tant que présidente de RRG, elle dirigera le personnel à Washington, DC et à Montréal ainsi que des facilitateurs régionaux en Afrique, en Amérique latine et en Asie pour amplifier les voix des membres de RRI. Dans son rôle, elle engagera de manière proactive les gouvernements, les institutions multilatérales et le secteur privé à adopter des réformes institutionnelles et de marché en faveur des droits des peuples locaux et de leur développement autodéterminé.

La Dr. Solange Bandiaky-Badji commence son nouveau rôle le 1er août 2021. Photo : RRI

« Je suis profondément honorée de revenir à RRI et reconnaissante au conseil de direction et au personnel pour leur vote de confiance », a déclaré Bandiaky-Badji. « Alors que nos circonscriptions à travers le monde sont confrontées à de multiples crises avec la reprise en cas de pandémie, la déforestation, le changement climatique et le recul des droits, je compte travailler en étroite collaboration avec tous nos Partenaires et Collaborateurs pour mener collectivement RRI vers une nouvelle ère de croissance et d’impact. »

Bandiaky-Badji connaît parfaitement la mission de la Coalition, ayant précédemment dirigé la stratégie d’engagement de RRI en Afrique en mettant l’accent sur la réforme des droits fonciers. Elle a construit des synergies autour des nouvelles analyses stratégiques de RRI, donnant aux acteurs locaux et mondiaux une compréhension plus stratégique des tendances, des problèmes, des options et du genre en Afrique. Elle a également dirigé le programme thématique de RRI sur la justice de genre et a assuré la mise en œuvre d’une stratégie mondiale de genre sur les droits fonciers des femmes. Au cours des trois dernières années, chez PartnersGlobal, elle a dirigé des programmes sur l’accès à la justice, la réforme du secteur de la sécurité et la consolidation de la paix. Elle a également travaillé en tant qu’experte régionale sur le genre et le changement climatique pour le Programme d’adaptation en Afrique (AAP) et l’équipe de genre PNUD/BDP à New York.

Bandiaky-Badji est titulaire d’un doctorat en études sur les femmes et le genre de l’Université Clark, Massachusetts et d’une maîtrise en sciences de l’environnement et en philosophie de l’Université Cheikh Anta Diop, Sénégal. Elle a publié et largement contribué à des recherches sur la gestion des ressources naturelles, la décentralisation, les réformes de la tenure forestière locale et la participation des femmes aux solutions climatiques et à la consolidation de la paix. Elle commence officiellement son nouveau rôle le 1er août 2021.

Pour télécharger le communiqué de presse, cliquez ici.

Contact médias : Madiha Waris Qureshi

Abonnez-vous à ce blog
Pour recevoir les nouveaux articles directement dans votre boîte de réception
Abonnez-vous maintenant
Abonnez-vous à la liste de diffusion de RRI
Pour recevoir les nouveaux articles directement dans votre boîte de réception
Abonnez-vous maintenant
Abonnez-vous au résumé de la justice de genre
pour recevoir les nouveaux articles directement dans votre boîte de réception
Abonnez-vous maintenant