Des dirigeants indigènes ont prévenu mardi à Londres que, faute de financement et de mesures supplémentaires pour protéger leurs forêts, la planète n’atteindrait pas les objectifs de l’accord de Paris sur le climat.

Dans une « déclaration des gardiens de la forêt », la coalition de groupes indigènes a appelé la communauté internationale à aider à protéger les peuples indigènes, à donner une reconnaissance légale à leurs terres et à faire des atteintes à l’environnement un crime contre l’humanité….

En savoir plus