En tant que coalition hétérogène d’organisations de développement résolue à faire avancer les droits des peuples autochtones et des communautés locales sur les terres et les ressources, RRI a encouragé la création et la mise en œuvre de solutions innovantes destinées à garantir les régimes d’occupation des terres, en vue de la réalisation de trois objectifs à l’échelle mondiale :

  1. Accroître substantiellement la surface forestière possédée et gérée par les populations locales ;
  2. Prévenir toute modification des lois et des réglementations nationales pouvant affaiblir les droits fonciers coutumiers des peuples autochtones et des communautés locales, ainsi que ceux établis par la loi, et promouvoir dans un même temps de nouvelles lois destinées à renforcer ces droits ;
  3. Réduire sensiblement la pauvreté dans les zones forestières du monde.

S’agissant des indicateurs mondiaux de progrès, RRI promeut deux cibles qui s’inscrivent dans le cadre des Objectifs de développement durable :

  1. À l’horizon 2030, au moins 50 % de la surface boisée des pays à revenu faible et intermédiaire appartient ou est légalement assignée aux peuples autochtones et aux communautés légales;
  2. À l’horizon 2030, les droits des peuples autochtones et des communautés locales à gérer, préserver, utiliser et commercialiser des produits et des services forestiers dans la totalité du territoire qu’ils possèdent ou qui leur est légalement assigné, sont reconnus.

Pour en savoir plus sur la coalition et la façon dont RRI mesure les progrès accomplis pour atteindre ces cibles, cliquez ici.